start2 (1)
100000,100100,100026,
2017-03-22
  Nieuw - Strada lex  
 
 
NIEUWE UITGAVEN
 
 
RECHTSTAKKEN
 
 
WETBOEKEN
 
 
TIJDSCHRIFTEN
 
 
REEKSEN
 
 
DIGITAAL
 
 
 
 
Handelsrecht
Bouwrecht
Contracten  en Verbintenissen
Schenkingen
Personen- en Familierecht
Jeugdrecht
Aansprakeliijheidsrecht en Verzekeringen
Testamenten en Erfrecht
Ondernemingsrecht
Mededinging, consumentenrecht, marktpraktijken
Contractenrecht
Financieel recht en boekhoudrecht
Vennootschapsrecht
Transportrecht
Algemeen
Directe belastingen
Indirecte belastingen
Humanitair recht, oorlogsrecht
Internationaal strafrecht
Internationaal privaat recht
Internationaal publiek recht
Internationale betrekkingen, diplomatie
Auteurs- en mediarecht
Industriële eigendom
Grondwettelijk recht
Administratieve geschillen en Raad van State
Grondwettelijk Hof 
Staat, regio's,gemeenschappen, provincies, gemeenten
Onderwijs recht en ambtenarenrecht
Openbare financiën
Overheidsopdrachten
Nationaliteit en vreemdelingenrecht
Politie en leger
Sociaalstrafrecht
Socialezekerheidsrecht
Arbeidsrecht
Recht & Religie
Sportrecht
Paradigme
 
 

La détermination de la règle de droit

Hommage à Sayeman Bula-Bula


Onder de redactie van : Alfred Mulambu Lukhanda

Reeks Mélanges

Uitgever : Bruylant

Le présent ouvrage constitue les Mélanges offerts au professeur Sayeman Bula-Bula par ses anciens étudiants et disciples, devenus collègues. Un recueil de ses travaux, souvent éparpillés dans plusieurs supports scientifiques.

 
Papieren versie
verkrijgbaar
€ 175,00
 
 
Beschrijving
 
 
Inhoudstafel
 
 
Technische
fiche
 
 
Auteurs
 
 
Uittreksels
 
 
Downloads
 
 
Recensies
 
 
Uitgaven
 
 

La détermination de la règle de droit constitue une somme d’études sélectionnées, marquées par l’unité, la cohérence et la constance d’une pensée juridique originale, féconde et pénétrante, élaborée au fil des ans, à partir des réalités vécues à divers titres et en des lieux variés. L’œuvre aujourd’hui coulée dans un volume unique montre en outre l’éventail des matières de droit international analysées dans une approche critique.

Au gré des phénomènes sociaux, qui forment la trame de l’autopsie des catégories juridiques, réelles ou alléguées, l’ouvrage est structuré en six parties. Il s’ouvre par des éléments de la théorie générale du droit et s’achève par les avancées du droit international moderne représentées par le droit de la mer et le droit international de l’environnement. Entre ces deux pôles se trouve exposée, d’abord la contribution constructive aux vrais-faux débats qui ont alimenté certaines spéculations doctrinales notamment sur l’idée d’ingérence. On y découvre aussi des développements utiles, inter alia, sur les organisations internationales, dont la revendication légitime pour une réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le droit international pénal en balbutiement, en outre, y a sa place. On pourrait enfin apprécier l’examen du règlement pacifique des différends. Faut-il souligner que le point d’orgue de ce dernier gît dans l’Affaire du Mandat du 11 avril 2000, tranchée par la Cour internationale de Justice ?